Le projet européen "Convoi 77"

Appel à candidature : Projet Européen Convoi 77

En partenariat avec le Ministère de l’Éducation Nationale, la DILCRAH, le Ministère des Armées, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et avec le soutien du CLEMI et des référents Mémoire et Citoyenneté dans les académies, le projet proposé par l’Association Convoi 77 a pour objectif de « transmettre autrement l’histoire de la Shoah.

 

Le principe

L’association Convoi 77 focalise, depuis 2015, son action sur l’expérimentation de nouvelles formes d’enseignement de la Shoah au XXIe siècle, à travers le « Projet européen Convoi 77 », avec le concours des enseignants qui souhaitent s’y associer, en France et dans plusieurs pays.

Le projet est simple : proposer à des collégiens et lycéens, de France et d’Europe, de rechercher des informations afin de rédiger la biographie d’un des déportés du convoi 77 qui est né, ou a grandi, ou encore a vécu là où eux-mêmes vivent aujourd’hui. Néanmoins, ces recherches de proximité, qui permettent de faire appel à la mémoire des anciens (grands-parents, voisins, etc.), peuvent déborder le cadre local, dans la mesure où de nombreuses personnes qui se trouvaient dans ce convoi ont eu à faire face à l’exil au cours de leur vie. La biographie sera ensuite publiée sur le site de Convoi 77 (plus de 150 biographies déjà réalisées sont accessibles https://convoi77.org/deportes)

Cette opération déployée au plan national a été pilote dans les trois académies franciliennes en 2015-2016 .Elle a été lancée officiellement le 27 janvier 2017 au ministère chargée de l’Education nationale. Elle est suivie, au niveau académique, par le référent « mémoire et citoyenneté », en lien avec les coordonnateurs CLEMI.

 

Transmettre autrement l’Histoire de la Shoah, un enjeu éducatif majeur

L’enseignement de l’histoire de la Shoah fait partie des programmes dispensés dans les écoles, les collèges et les lycées depuis de nombreuses années.

Toutefois, l’affaiblissement de la transmission familiale, au fil des générations, et surtout la disparition progressive des derniers témoins de la 2nde Guerre mondiale, dans un contexte de recrudescence des actes et violences antisémites, implique de trouver de nouvelles démarches éducatives pour aborder l’histoire de la Shoah avec les élèves.

Le Projet Européen Convoi 77 propose une approche innovante qui participe de cet objectif.

 

La Démarche pédagogique

La démarche du projet Convoi 77 permet de travailler de nombreuses compétences dans des champs disciplinaires variés :

  • Les élèves se formeront à la réalité de la démarche de la recherche et de l’écriture historique
    • Ils s’interrogeront sur un problème historique.
    • Ils s’initieront au travail documentaire en travaillant, dans une démarche de proximité, avec des archives et en recueillant des témoignages qui viendront nourrir un fonds d’archives spécifiques accessible aux familles et au public, tant en France que dans les pays concernés.
    • Ils travailleront l’écriture biographique et d’autres formes de narration.
  • Dans le cadre de l’EMI, les élèves ont la possibilité de pratiquer plusieurs types de médias.
    • Le recueil de la parole des témoins sont l’occasion de travailler la démarche de l’interview.
    • La liberté du choix des productions permet aux élèves de travailler le  montage, la photographie ou l’édition.
  • Par sa dimension européenne et mondiale, le projet ouvre des perspectives en matière linguistique et encourage les échanges interculturels entre les élèves et les enseignants des différents pays qui y sont associés.
  • En participant à ce travail mémoriel, les élèves s’inscrivent dans une démarche d’engagement contribuant à l’apprentissage de leur citoyenneté.

 

Vous souhaitez postuler ?

Inscrivez-vous en ligne : https://convoi77.org/projet-europeen/participer-au-projet/. Une fois votre inscription confirmée, le nom d’un déporté vous sera attribué ainsi qu’un espace dédié sur le site http://edu.convoi77.org/ auquel vous accéderez grâce a un identifiant et un mot de passe personnel.

Seront mis à votre disposition par l’association :

  • des documents d’archives concernant la personne qui vous a été attribuée,
  • des outils pédagogiques,
  • des tutoriels,
  • un forum sur lequel vous pourrez échanger avec d’autres enseignants travaillant sur le projet en France et à l’étranger.

Un coordinateur national est chargé des relations avec les enseignants.